Rechercher
  • Equipe ILO

Quand les séniors deviennent accrocs au numérique

Il y a ceux qui disent que les seniors sont éloignés du numérique. Mais il y a aussi ceux qui voient leurs proches aînés se plonger dans le digital au point de ne plus lâcher leurs tablettes. Alors où est la vérité ? ILO mène l’enquête…




Le numérique, tellement utile à tout âge !

Dans notre société, difficile aujourd’hui de se passer d’internet. Chercher une information, faire des achats, communiquer avec ses proches, voici quelques exemples d’usages courants. Désormais, même pour prendre un RDV médical, il est souvent demandé de passer par Doctolib ! Pourtant, selon l’Insee, une personne de plus de 75 ans sur 2 n’a pas accès à internet depuis son domicile.


Accompagner nos aînés dans la prise en main d’internet est donc un enjeu de société. Par ailleurs, l’utilité du numérique n’est plus à prouver. Il permet notamment aux plus anciens de garder le contact avec leurs proches, même éloignés géographiquement. Merci WhatsApp, Messenger ou Skype ! Il facilite aussi leur quotidien et accentue leur autonomie. Quelle bonne idée, en effet, que de faire ses courses en ligne et se faire livrer à domicile !


Mais ce dont on parle le moins, c’est des bienfaits du numérique pour ses aspects ludiques ! Et ça, chez ILO, ça nous parle !

Jouer en ligne, par exemple, concourt à atténuer le sentiment de solitude et stimule les capacités cognitives.


La fracture numérique est-elle vraiment inéluctable ?

On parle effectivement de fracture numérique pour désigner la tranche de population éloignée de ces nouveaux usages. Les personnes les plus âgées, au-delà d’un besoin de changement d’habitudes, sont parfois aussi handicapées par d’autres difficultés. Il peut s’agir, par exemple, de problèmes de vue ou d’une diminution de la motricité fine. N’oublions pas non plus que les équipements et l’accès à internet ont un coût, notamment pour les personnes disposant de petites retraites.


Aujourd’hui, se passer d’internet devient presque impossible. De nombreuses démarches administratives se font en ligne. On peut également prendre l’exemple des vaccinations pour la Covid-19 : les RDV se prennent sur Doctolib.


Ne pas avoir accès à Internet pose alors de véritables problèmes. Le risque de rupture sociale est réel. Heureusement, certains organismes proposent régulièrement des ateliers à destination des séniors pour les aider à se familiariser avec ces outils. C’est notamment le cas des centres sociaux, MJC et caisses de retraites comme l’AG2R avec son programme Unis Cités.


Mais la fracture numérique n’est pas systématique. Certains seniors s’y mettent rapidement jusqu’à parfois devenir « addicts » !


Les « super addicts » du numérique

Addicts, oui ! Et même souvent « super addicts » ! Les séniors deviennent accrocs au numérique ! On estime à 3h20 passé par jour sur tablette, smartphone et ordinateur pour les plus de 65 ans selon une étude américaine publiée par l’agence Nielsen en 2019.


Les jeux en ligne font le bonheur de nos aînés

Jeux solitaires ou jeux en réseau, les possibilités semblent infinies. Des échecs à la belote, en passant par Candy Crush, les séniors y consacrent un temps fou.


Quand les seniors se frottent aux réseaux sociaux

Mais la plus grande révolution, c’est peut-être l’implication de nos parents ou grands-parents sur les réseaux sociaux. Tous ne passent pas le cap, mais quand c’est le cas, ils peuvent être particulièrement actifs ! 80% d’entre eux ont pour principale motivation de communiquer et d’entretenir leurs relations. En France, 2,4 millions de séniors sont inscrits sur Facebook.


De nombreuses applications mobiles pour séniors

ILO a relevé pour vous quelques idées d’appli prisées par les séniors. Bien sûr, il en existe dans toutes les catégories. En voici simplement une sélection.


Les applications de santé

· Yuka : pour connaître l’impact des ingrédients d’un produit sur sa santé

· Health Mate : pour suivre son activité physique, son sommeil, son poids…

· Info Alzheimer : elle apporte des informations et des questions que se posent les personnes malades ou les aidants


Les applications pratiques pour simplifier le quotidien

· Voice Reading : permet de lire pour vous les textes qui s’affichent en ligne

· Big Launcher : permet de grossir à l’écran la taille de la police et les icônes pour les rendre plus lisibles

· Dragon Dictate : fait des recherches en ligne ou rédige des textes pour vous grâce à la reconnaissance vocale.


Les applications de divertissement

· Spotify : pour écouter de la musique partout et n’importe quand

· Dynseo : le spécialiste des jeux de mémoires

· Brain Yoga : pour entraîner le cerveau tout en s’amusant


Et la toute dernière trouvaille d’ILO, pour laquelle nous démarrons un partenariat : Helpy !

Il s’agit de recréer du lien entre aidant et aidé par le jeu sur tablette. Suivez nos prochaines news pour en savoir plus à ce sujet !


Chez ILO, nous proposons un accompagnement personnalisé aux Séniors dans leurs activités du quotidien, et entre autres dans l’appropriation du numérique. Contactez-nous pour en savoir plus: 06 60 91 39 93 ou 06 45 77 73 07



www.ilo-activites.fr


#numerique #seniors #Autonomie #maintienadomicile #famille #seniors #générations

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Capture%2520d%25E2%2580%2599e%25CC%2581c